Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 14

Discussion: JOSEPH MURPHY et l'auto-hypnose

  1. #1
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Messages
    17

    Par défaut JOSEPH MURPHY et l'auto-hypnose

    Bonjour a tous,

    Je voulais savoir si parmi vous certains ont lu les ouvrages du docteur joseph murphy un specialiste qui a ecri beaucoup d'ouvrages sur l'inconscient et surtout l'AUTO-SUGGESTION ?

    Mais ma question principale s'adresse surtout a des praticiens ou a des pratiquants de l'auto-hypnose incluant une auto-suggestion materielle. En effet en lisant le livre de kevin finel j'ai tres bien compris que l'auto-hypnose nous permet d'agir sur le plan psychique et meme physique ( maladies ou autres...). Kevin Finel nous donne aussi dans son livre des methodes pour completer l'auto-hypnose par une suggestion mais il ne parle pas des suggestions purement materielles ( trouver un job, avoir de l'argent ).
    En gros je voulais savoir si les suggestions dont nous parle JOSEPH MURPHY sont compatibles avec une pratique de l'auto-hypnose et surtout si les resultats peuvent etre positifs.
    Voila un exemple de suggestion purement materielle tire d'un ouvrage de murphy, que je prends a titre d'exemple, et que pourrait se faire un commercant par exemple :


    Ma question est donc de savoir si ce type de suggestion purement materielle peut se faire apres une induction par auto-hypnose et si des resultats positifs peuvent en decouler en gros l'auto-hypnose peut-elle s'utiliser pour des changements d'ordres materiels comme le font les auto-suggestions du docteur joseph murphy ???

    Merci a vous tous

    nicolas

  2. #2
    Date d'inscription
    mars 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    634

    Par défaut

    Je pense qu'il faut distinguer 2 types d'objectifs :

    -les objectifs de vie.
    (trouver un travail, acheter une maison, trouver un mari ou une femme, prendre des vacances, augmenter ses performances professionnelles, etc...)

    - les objectifs mentaux, qui concernent des ressources, et qui sont dans la compétence d'une séance d'hypnose (on pourrait les appeler "objectifs ressources", mais qu'est-ce que ça sonne mal ! ).
    (augmenter la mémoire, diminuer le stress, acquérir une capacité d'organisation, avoir confiance en soi, adopter un comportement adéquat, abandonner un mauvais comportement, augmenter et ancrer la motivation, etc...)

    A titre d'exemple, je vais parler de ce que je connais. Imaginons le contexte d'une séance d'hypnose en cabinet.
    Quelqu'un arrive dans mon cabinet. Je lui demande son objectif. Il me répond : "et bien voilà, je voudrais arriver à trouver un emploi"
    Or, mon travail à moi, c'est l'hypnose, le cerveau, et je ne suis pas l'ANPE. Je ne peux pas lui apporter son objectif. Par contre je peux certainement l'aider à mettre en place toutes les dispositions mentales qui vont lui permetttre de mettre toutes les chances de trouver un travail de son côté.
    Alors je lui demande "Moi, en tant que thérapeute, en quoi puis-je vous être utile ?" ; ou alors une question très pratique "Qu'est-ce qui vous manque pour y arriver ?" (et je repose cette question pour la nouvelle réponse autant de fois que je considère que celle-ci n'est pas une demande qui correspond à mon champ de compétence). Et quand il finit par dire la ou les ressources mentales qui lui faut pour cela, alors j'ai un base de travail sur laquelle je peux commence une Determination d'Objectif (véritable entretien préliminaire à la séance)
    Et là on se rend compte qu'un même problème en apparence n'est en fait pas le même problème selon les personne.
    Pour un tel exemple, on peut tomber sur des objectifs mentaux tels que : avoir une perception plus organisée du temps ; avoir l'impulsion qui permet le passage à l'action ; avoir une perception constructive et attirante de son propre avenir ; se lever tôt le matin ; rester enthousiaste même en cas de refus d'un poste ; avoir confiance en soi pour les entretiens d'embauche ; améliorer sa mémoire pour ne pas avoir de trous pendant les entretien ; etc ....

    (Note pour les connaisseurs : personnellement, je considère que c'est la véritable première étape de la D.O. : distinguer l'objectif de la personne de l'objectif de travail du thérapeute. Donc l'étape 1, préciser l'objectif devient pour moi une étape 2, etc... même s'il est rare de suivre cela de façon rigoureuse)

    Cependant, très souvent les gens arrivent avec une demande qui est déjà d'ordre psychologique ou psychosomatique.

    Pour l'autohypnose, je crois que c'est la même chose. Demandez vous si vous demandez à votre inconscient des choses qui ne relèvent pas d'un changement hypnotique.
    Si il ne manquait rien, alors votre inconscient l'aurait peut-être déjà fait. (Au moins, manque-t-il une sort d'autorisation). Alors demandez-vous la ou les ressources inconscientes qui peut le plus vous aider à y parvenir. Et suggérez vous cela.

    Je pense que vous gagnerez en efficacité et en pertinence.

  3. #3
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Messages
    17

    Par défaut JOSEPH MURPHY et l'auto-hypnose

    Bonjour et merci pour vos reponses. J'ai tout-de-meme une precision a vous demander car comme vous avez pu le voir j'essaie de situer l'hypnose ericksonienne ( et donc l'auto-hypnose ) par rapport aux travaux que murphy a fait sur le subconscient.

    Par exemple il raconte dans l'un de ces livres qu'une famille avait mis en proces un de ses membres lui demandant une somme faramineuse qu'il n'avait bien sur pas. Ce meme membre de la famille etait tres anxieux par rapport a cela et tout ca n'arrangeait bien sur pas le cours du proces que sa famille avait contre lui.
    Jusqu'au jour ou il a suggere a son subconscient une formule positive comme : Mon proces se termine bien pour moi comme pour ma famille. Son subconscient a donc accepte cette formule auto-suggeree.
    Que s'est-il passe ?
    Au bout de quelques temps la famille a appele l'avocat pour dire qu'elle laissait tomber le proces, en gros la formule auto-suggeree avait marche.

    Pour le commun des mortels c'est un MIRACLE.

    Ma premiere question est donc de savoir si l'auto-hypnose peut produire ce genre de miracle comme l'a fait l'auto-suggestion pour cette personne ?

    Et ma deuxieme pensez-vous que l'inconscient a quelquechose a voir avec ce genre de miracle ou est-ce un hasard, car la personne n'avait rien fait par la suite ( demarches administratives ou autres...) elle a juste effectue ses auto-suggestions chaque soir avant de s'endormir ?

    Merci d'avance pour vos reponses

    Nicolas

  4. #4
    Date d'inscription
    mars 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    634

    Par défaut

    Le thème que vous abordez est celui de la prière.
    A mon sens, il ne s'agit pas d'auto-suggestion, mais de prière.
    (et oui, certaines personnes prient leur inconscient... et je pense que ce n'est pas pareil que la formulation concrète d'une suggestion)

    N'y voyez rien de péjoratif, le thème de la prière est un thème très intéressant.

    Seulement, pour ma part, je n'ai aucun moyen d'expiquer ce que vous décrivez, ni même de savoir si il y a un lien entre la prière et le résultat obtenu, et de quelle nature...

    Je peux juste dire : attention. Mener ce type de démarche ne dispense pas, en plus, d'agir. De faire tout ce qu'il faut faire concrètement et avec courage et effort pour arriver à ce qu'on veut obtenir.
    L'espoir ne doit , à mon sens pas devenir une démarche passive, d'attente de "miracle", et qui relève souvent d'une certain manque de courage ou d'une certaine fénéantise. Car attention aux déceptions.
    L'espoir doit être moteur. Il doit être motivant, et accompagner l'action.

    Sinon, peut-être que l'inconscient met en place des choses pour augmenter les probabilités de voir s'accomplir cette attente...

    A chacun d'y voir ce qu'il croit y voir. A ma connaissance, il n'y a pas d'explication scientifique et éprouvée du phénomène à ce jour. Donc, il serait abusif de vous faire croire que nous autres, professionnels, pouvont vous donner l'explication à ce genre d'hypothèses.

  5. #5
    kevin est déconnecté Administrator Praticien en hypnose certifié - ARCHE
    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    280

    Par défaut

    Bonjour,

    En effet, ce que vous décrivez ici reprend le principe de la prière :
    J'envoie une pensée et je la laisse se réaliser. Que celle ci soit adressé à un dieu quel qu'il sdoit, à son inconscient, au drand tout ou à gaia, le fonctionnement est le meme.

    Maintenant, si vous essayez de situer l'hypnose Ericksonienne par rapprt à cela, c'est à mon avis un peu délicat : la pratique Ericksonienne est thérapeutique, et il n'y a rien de pire en thérapie qu'un client passif qui attend un miracle... donc vous aurez une réponse de bon sens comme celle que vous donne Antoine.

    Maintenant si on pose la question de façon plus globale, le phénomène est interessant.
    Regardons alors les personnes qui sont douées pour atteindre leurs objectifs de vie, qu'ils soient matériels ou spirituels d'ailleurs. Qu'est ce que l'on constate ? que ce sont des personnes qui sont passées à l'action. Qu'ils se sont simplement donné les moyens d'arriver à leurs fins.

    Ce murphy par exemple, a t'il écrit son livre, ou a t'il demandé à son inconscient de lui trouver un négre ?

    Car voila le paradoxe. Ou est donc la limite ?

    Que nous dit alors la loie d'attraction ? Que la pensée crée la réalité. En envoyant une pensée, nous serions en train d'attirer à nous sa réalisation.
    Ce discours trouve son origine dans de nombreuses traditions, mais cette façon passive de le formuler est vraiment liée à l'arrivé du new age dans le monde occidental. Car quand on étudie les courants de pensé traditionnels, elle est liée à une autre notion : celle de l'impécabilité. Le parfait accord entre la parole et le geste.

    Sans rentrer plus dans un sujet qui dévie un peu de ce forum, je vous conseille de vous interesser à un hypnotiseur du nom de Gurdjieff (Fragments d'un enseignement inconnu), ou à quelqu'un de plus actuel en la personne de Charles Antoni.

    Bien à vous,

    Kévin FINEL
    Thérapeute, coach, formateur en hypnose Ericksonienne
    Président de l'ARCHE

  6. #6
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Messages
    17

    Par défaut JOSEPH MURPHY et l'auto-hypnose

    Merci a vous Kevin et Antoine je ne savais pas me situer par rapport a ces phenomenes maintenant j'ai bien compris qu'il s'agissait de priere plutot que d'auto-hypnose.
    A tres bientot
    Nicolas

  7. #7
    Date d'inscription
    mars 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    634

    Par défaut

    Murphy était un pasteur, prédicateur, évangélisateur d'un mouvement néo-charsiamtique américain.

  8. #8
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Messages
    290

    Par défaut un peu de distance

    Bonjour à tous,

    Je souhaite répondre à Kevin, et bien sûr de nombreuses autres personnes comme Antoine,... mais ce message peut concerner un peu moins certains lecteurs (je sous-entends que je l'aurais bien placé sur la page des thérapeutes, sauf que je n'y ai pas accès).

    Citation Envoyé par kevin
    ce que vous décrivez ici reprend le principe de la prière :
    J'envoie une pensée et je la laisse se réaliser. (...)
    les personnes qui sont douées pour atteindre leurs objectifs de vie, (...) ce sont des personnes qui sont passées à l'action.
    Pour ma part je crois qu'il est difficile de prétendre que nous n'avons jamais entendu parler d'une indication, d'une directive presque, faite aux chrétiens par leur doctrine religieuse elle-même :
    Aide-toi et le ciel t'aidera
    Autrement dit, pas de prière (= pas d'espoir que cela n'évolue dans le sens souhaité) qui ne puisse exister sans, en parallèle, une action personnelle décidée, décisive sans doute.
    Nous sentons bien comme notre monde a été capable de se transformer, avec le développement de l'individualité, et paradoxalement la baisse de la responsabilisation individuelle ; à tel point qu'il est courant d'entendre des choses comme "si Dieu existait, il ne laisserait pas faire ça" (invraisemblable si on garde les idées précédentes ; ou peut-être un moyen pour l'homme de se dissimuler ses responsabilités dans ce qui se passe, comme les guerres, les cyclones accentués par l'effet de serre etc).

    Revenons au sujet : évitons peut-être les dérapages qui conduisent à ce que nous lisons parfois sur nos forums de sympathisants de l'hypnose : "quand je demande ça à mon inconscient, ça ne marche pas" , en ayant demandé un peu puérilement que tout se fasse tout seul... (comme avoir appris la physique nucléaire simplement en faisant diffuser des cassettes durant son sommeil etc...)


    Citation Envoyé par kevin
    Que nous dit alors la loi d'attraction ? Que la pensée crée la réalité. En envoyant une pensée, nous serions en train d'attirer à nous sa réalisation.
    Vous ouvrez là un des sujets les plus passionnants pour moi.
    René Descartes est le promoteur (involontaire ?) du plus gros message erroné de notre société : "je pense donc je suis" - alors qu'à l'évidence pour de nombreux chercheurs et penseurs, (et pour moi :wink: ) la pensée ne fait que succéder à l'action.
    Et (je défendrai cela bientôt...) en thérapie ericksonienne, nous employons cela au quotidien : plutôt que demander à un patient de promettre qu'il est de bonne volonté, de chercher à le convaincre que pour lui toutes les portes ne sont pas fermées, bref de le faire commencer à aller mieux par un changement premier de sa pensée, le fondement de notre travail peut être décrit comme la recherche d'un moyen de le faire agir (un petit mouvement, dans un sens qui le "surprenne" souvent car inattendu) ce qui sera traduit ensuite par une pensée (changement d'une croyance par exemple). A la manière de Steve de Shazer par exemple.

    En résumé (si quelqu'un a eu le courage de lire tout ça, il m'a déjà compris) :
    "je pense comme je suis" est une mystification...
    En auto-hypnose ou hypnose (HE) on a parlé souvent de pensée magique, mais c'est une formule qui tient compte par exemple des violations du méta-modèle et à partir de là des fondements du milton-modèle ; je proposerais quant à moi la promotion d'une devise à l'usage des thérapeutes : "il n'y a de pensée qu'après que tu auras su créer l'action" ou "j'agis donc je pense", ou encore "j'agis donc je suis" (auquel cas le syllogisme est enfin recomposé : je pense car j'agis, je pense donc je suis, donc : j'agis donc je suis. CQFD) :shock:

    Donc pour Nicolas75 : notre Murphy explique bien des choses qui n'ont rien à voir avec l'HE, comme cela avait déjà été fort bien dit...

  9. #9
    Date d'inscription
    mars 2005
    Localisation
    Paris
    Messages
    634

    Par défaut

    Intéressant. cependant, je pense qu'à la lecture des Méditations Métaphysiques de Descartes, il semble évident que le sens de la phrase "Je pense donc je suis" n'est pas que la pensée précède l'essence. Ne sortons pas la phrase de son contexte, il s'agit de l'application d'un doute systématique qui permet une enquête sur la connaissance possible de la pensée, débarrassée de tous les conditionnements cognitifs aquis.
    On déduis l'essence depuis l'évidence de la pensée et du Je.

    D'ailleurs, la 2ème évidence cartésienne n'est-elle pas "Je suis, j'existe." Déduire l'exsitence depuis l'essence du Je.

    Mais il s'agit d'une enquête sur la connaissance universelle possible, et non pas sur la réalité ontologique. Le thème de la subjectivité y est d'ailleurs finement traité (l'hypnothèse du malin génie, etc...)

    il est difficile de résumer la pensée complexe et très débattue d'un philosophe à une phrase, très souvent citée abusivement. Restons prudent.

    De même pour "Aide-toi et le ciel t'aidera " ; cela ne dit aucunement qu'il ne faut pas espérer de miracle, ou qu'il ne faut pas prier. Bien au contraîre, cette phrase donne une forme de prière, qui bien ordonnée, commence par une démarche personnelle. Mais elle exprime bien l'espoir d'une intervention divine. Cette phrase peut difficilement être comprise hors d'une étude exégétique qui prend en considération son contexte philosophique. Du reste, elle peut être soumise à de multiples interprétation.

    Pour ce qui est du thème de la prière miraculeuse (la prière qui demande un changement réel et concret dans le monde, ou dans le destin personnel), quelque soit la religion ou la philosophie dans laquelle est trouve sa formulation, c'est un thème historiquement, philosophiquement, sociologiquement, et psychologiquement intéressant.
    Certains occultistes comme Papus se sont convertis à cette forme de pratique à la rencontre de Maître Nizier Anthelme Philippe, guérisseur chrétien à Lyon.
    Mais je pense que toutes les traditions ont leur forme de prière interventionniste, qu'on l'entende ou non comme une forme de suggestion.

    En tout état de cause, qu'elle que soit la foi que l'on accorde à l'explication de cette démarche, et les croyances qui l'entoure, il est évident que l'inconscient individuel est largement influencé par la croyance, l'attente en une réalisation de la prière, et par la formulation même des suggestions.
    Donc, la prière constitue aussi une forme d'autosuggestion globale qui influence l'inconscient de façon plus ou moins efficace.

  10. #10
    Date d'inscription
    octobre 2006
    Messages
    290

    Par défaut exégèse personnelle

    Bonsoir Antoine,

    Tout d'abord une précision :

    Citation Envoyé par Antoine
    à la lecture des Méditations Métaphysiques de Descartes, il semble évident que le sens de la phrase "Je pense donc je suis" n'est pas que la pensée précède l'essence. Ne sortons pas la phrase de son contexte (...) il est difficile de résumer la pensée complexe et très débattue d'un philosophe à une phrase, très souvent citée abusivement.
    C'est bien d'accord, je ne considérais la phrase que pour l'usage habituel qui en est fait, donc hors du contexte dans lequel elle a été rédigée (c'est pourquoi je me permettais d'écrire "promoteur involontaire", paradoxal...)

    Citation Envoyé par Antoine
    De même pour "Aide-toi et le ciel t'aidera " ; cela ne dit aucunement qu'il ne faut pas espérer de miracle, ou qu'il ne faut pas prier. Bien au contraîre, (...) Mais elle exprime bien l'espoir d'une intervention divine. (...) il est évident que l'inconscient individuel est largement influencé par la croyance, l'attente en une réalisation de la prière, et par la formulation même des suggestions.
    Donc, la prière constitue aussi une forme d'autosuggestion globale qui influence l'inconscient de façon plus ou moins efficace.
    en partie d'accord (je précisais : "prière... en parallèle... action")
    Mais dans cette formule, le ciel t'aidera, je prétends que la forme d'expression spécifique rejoint d'autres étrangetés du judéo-christianisme : "Dieu créa l'homme à son image", ou encore l'interdiction de dénomination de Dieu (Yahvé = Il est, celui qui est) à propos desquelles une exégèse plus complète ne trouvera que difficilement sa place dans ce sujet :wink: ...
    Aussi je me contenterai de constater qu'il est plus délicat de répandre le délicieux doute de la confusion dans certains esprits (cartésiens ? :wink: :roll: ) ce qui justifierait éventuellement de ma part un choix plus tranché entre deux méthodes d'expression : l'une très rationnelle, démontrant laborieusement ou scientifiquement des affirmations très étayées, l'autre très intuitive et empruntant volontiers les apparences de la poésie ou les exceptions du méta-modèle...
    Bref j'en reste à dire que ce que je voulais proposer comme affirmation personnelle, est assez exactement ce que vous avez repris mais en l'atténuant, le relativisant un peu :

    Citation Envoyé par Antoine
    (...) la prière constitue aussi une forme d'autosuggestion globale qui influence l'inconscient de façon plus ou moins efficace.
    Avant de replier mes crayons et mon écritoire je dirais que je place au même rang la détermination des objectifs, la prescription de symptôme, et l'escalade d'engagement !

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. L'auto hypnose
    Par subconscient dans le forum Forum Hypnose
    Réponses: 10
    Dernier message: 04/11/2008, 19h57
  2. tout sur l'auto-hypnose
    Par michel66 dans le forum Auto-hypnose
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/04/2008, 20h05
  3. Pratique de l'auto-hypnose ?
    Par Narodan dans le forum Auto-hypnose
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/01/2008, 17h20
  4. un bon site sur l'auto-hypnose?
    Par milton dans le forum Auto-hypnose
    Réponses: 13
    Dernier message: 06/12/2006, 00h54
  5. Fichier .PDF sur l'auto-hypnose
    Par hypnovice dans le forum Auto-hypnose
    Réponses: 5
    Dernier message: 31/05/2006, 10h13

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •